Installer un spa chez soi : un luxe désormais abordable ?

Prendre soin de son corps devient maintenant accessible, même sans inscription dans un salon de beauté. Grâce aux nouveaux styles de baignoires jacuzzi, massages et autres baignoires à remous, il est maintenant possible de se relaxer chez soi. Pour ceux qui souhaitent installer un spa à la maison, voici quelques conseils pour minimiser les coûts du prix d’installation d’un spa chez soi et pour bien l’aménager.

Le modèle encastrable : cher, mais élégant

Le prix d’installation d’un spa avec les fournitures requises varie d’environ 1 200 euros à 50 000 euros. Ce prix varie selon le modèle du spa à poser, de sa dimension ainsi que des autres matériaux à mettre en place. Pour les modèles de spa, le futur propriétaire a un large choix entre le spa gonflable (facile à mettre en place et à moindre coût), le spa portable (peu de travaux pour l’installation), le spa de nage (mélange entre piscine et spa) et enfin le spa encastrable. Ce dernier reste le plus élégant de tous, car il ne demande que très peu de place, mais il reste le plus cher. Le prix d’installation d’un spa encastrable ou classique s’élève à plus de 5 000 euros.

Faire des économies avec les coûts de fonctionnement

Mis à part le prix d’installation d’un spa ainsi que le prix du matériel, il est aussi très important de prendre en compte son budget de fonctionnement. Pour réaliser des économies pendant son utilisation, il est conseillé de bien vérifier l’isolation du spa. Ce dernier, s’il est bien isolé ne perds pas de chaleur, donc deviens plus économique. Mis à part cela, il faut également maitriser la consommation en énergie de l’outil. Pour un spa qui fonctionne normalement, cette consommation ne devrait pas dépasser environ 1 euro par jour.

Bien vérifier le sol qui supporte le spa

Pour tous ceux qui souhaitent mettre en place un spa dans son foyer, il est indispensable de vérifier le sol où il sera installé. Il faut savoir qu’un spa est estimé dans les environs de 300 à 600 kg. Mis à part cela, il y a aussi le poids des occupants et de l’eau. Bien sûr, ce poids varie selon le modèle choisi. Le sol devra alors supporter en moyenne dans les 400 kg à 700 kg par mètre carré. Mais la charge supportée par une dalle normale s’élève dans les 300 kg par mètre carré. Il faudra alors, dans certains cas, rénover entièrement la dalle sur laquelle il sera posé.

Espace bien-être chez soi : Un sauna en kit ou un sauna sur mesure ?
Les différentes étapes d’entretien d’un spa