Comment construire une piscine en béton ?

Piscine en béton
Profiter d’un bassin de baignade dans son jardin est un réel plaisir lorsque les beaux jours reviennent. Encore faut-il pouvoir disposer d’une piscine bien construite, adaptée à l’usage que l’on en fera.

Un équipement prévu pour durer

D’autres matériaux existent pour réaliser des piscines mais le béton demeure un excellent choix en termes de robustesse. Coulé sur une armature en acier, il permet de créer un bassin sur mesure, conforme aux attentes les plus originales qui soient. Du point de vue des dimensions et de la forme du bassin, toutes les fantaisies sont permises pour peu que le terrain s’y prête. La structure d’une piscine en béton est dite « monobloc », c’est-à-dire que le fond (ou sol) du bassin et ses parois forment un ensemble. Le tout est livré « prêt à plonger », une définition que l’on oppose à celle des piscines en kit : pour en savoir plus, cliquez ici. La piscine béton a des parois et un sol en parpaings, des parallélépipèdes de mortier de ciment qui forment toute l’épaisseur des murs. Elle comprend un radier, une dalle qui sert de fondation réalisée en béton. Des piliers issus du même matériau sont nécessaires : les murs en parpaings sont édifiés entre ces éléments verticaux. Deux ceinturages périphériques complètent le tout, sans oublier un enduit intérieur.

Des étapes de réalisation soignées

Une piscine en béton armé est constituée de panneaux dont le poids n’excède pas 35 kg. Cette limite facilite la mise en place des parois qui a lieu dans un délai plutôt court. L’ensemble de la structure, avec son squelette en acier, offre une forte résistance à la pression de l’eau. Cette qualité se manifeste même sans remblai, l’ossature en béton armé du bassin vide résiste aussi à la pression de la terre. Lorsque la structure du bassin est réalisée avec la méthode de coulage du béton, on met en place un ferraillage en place au fond en vue de le relier à celui des murs. Ce dernier est ensuite réalisé avant le coffrage destiné à donner sa forme à la piscine béton. C’est dans cette sorte de moule que va avoir lieu le coulage du béton. Il est « vibré », un procédé qui expulse l’air qu’il contient : il devient ainsi plus compact et plus facile à mettre en place. La dernière étape consiste à poser un revêtement au choix dans ce bassin.

Une piscine personnalisée pour vous

Votre bassin de baignade à la structure en béton armé doit répondre à vos propres préférences. Il est donc judicieux de choisir des finitions sur mesure qui s’adaptent au lieu d’installation de la piscine et à vos goûts. Plusieurs alternatives sont possibles en ce qui concerne le revêtement comme le carrelage ou le béton ciré. Il existe aussi d’autres options qui ont un certain succès comme la membrane armée PVC, l’enduit, la peinture ou le liner. Quel que soit votre choix, ce revêtement est déterminant sur la couleur de l’eau, plus ou moins bleue et bien évidemment, sur l’étanchéité du bassin. Une fois la piscine remplie, il faut veiller à la qualité sanitaire de l’eau qui doit rester propre et bien filtrée. Des équipements adéquats doivent être installés à cet effet. Un nettoyage régulier, manuel ou par un robot de piscine est essentiel afin de ne pas abuser de produits chimiques désinfectants. Quand la belle saison se termine, il faut aussi penser à procéder à l’hivernage du bassin qui le protégera du gel. 

Matériel et accessoires de piscine de qualité
Comment fonctionne le traitement automatisé des eaux de piscine ?